Su navegador no acepta javascript

Comarca de Cariñena, Daroca y Belchite

Presa romana y Ermita de Muel

Presa romana y Ermita (Muel)

Torre de Mainar

Torre (Mainar)

Herrera de los Navarros

Herrera de los Navarros

Puerta Baja de Daroca

Puerta Baja (Daroca)

Puerta Baja de Daroca

Puerta Baja (Daroca)

Vista aérea

Vista aérea

Espaces touristiques

Cariñena, Daroca et Belchite

Le sud de la province de Saragosse regroupe une agréable mosaïque d’espaces naturels et humains. Pendant des générations, des modes de vie particuliers y ont été développés, dans ses plaines de steppe arides ou à l’abri de chaînes montagneuses sauvages, liés à la transhumance du bétail à laine et aux deux piliers de l'agriculture méditerranéenne, l’olivier et la vigne.
La dureté des conditions naturelles n’a pas empêché que plusieurs villages et cultures établissent leur foyer sur ces terres. Leur présence féconde a laissé une trace profonde, visible dans diverses manifestations artistiques, gastronomiques et traditionnelles.

Un océan de vignes
Muel donne la bienvenue aux voyageurs qui, depuis le nord, pénètrent dans un océan de vignes, berceau des vins de Dénomination d’origine de Cariñena. La ville conserve des peintures de Goya dans la chapelle de Nuestra Señora de la Fuente, érigée sur un ancien barrage romain, mais elle doit sa célébrité au fait d’être un centre de poterie de premier ordre. L’activité de ses ateliers, d’origine andalouse, est documentée depuis la fin du XVe siècle, bien qu’elle ait commencé bien avant.
Cariñena est la ville administrative principale et le cœur d’un territoire faiblement peuplé. Elle héberge des constructions remarquables, comme sa collégiale ou le palais de style renaissance qui sert de siège à sa mairie. Cependant, sa vie quotidienne est principalement concentrée autour du fruit de la vigne. Ses caves et le musée du vin sont les bâtiments les plus appréciés par les visiteurs, dont le nombre augmente de façon notable à la fin de l’été, à l’occasion de la fête des vendanges.
Aux alentours de Cariñena, plusieurs villages nous rappellent à nouveau la présence musulmane dans la région, par le tracé irrégulier de leurs rues étroites et les tours mudéjars de leurs églises, dont les silhouettes se découpent sur un ciel étonnamment diaphane. Ils sont tous installés autour d’interminables champs aux sols rougeâtres et ornées de rangées de vignes, qui s’étendent comme une mer infinie.

Un joyau protégé par des murailles
Au Moyen-Âge, Daroca était à la tête d’une vaste communauté de hameaux disposant de leur propre juridiction. À cette époque, son pouvoir économique et politique facilita son embellissement. Désormais, entourée d’une muraille où alternent des tours et des portes fortifiées, elle captive ses visiteurs. La pierre romane et la brique mudéjar engagent un dialogue cordial dans les maisons seigneuriales et dans les temples, répartis le long de rues pentues. Cette atmosphère qui nous transporte dans le passé s’intensifie pendant le festival de musique antique, début août, et le jour du Corpus Christi. Cette célébration religieuse annuelle représente le moment le plus intense de dévotion aux Corporales, linges destinés à garder les Formes sacrées qui furent, selon la tradition, teintés de sang durant un combat entre chrétiens et musulmans au XIIIe siècle.
Non loin de Daroca se trouvent de célèbres sites paléontologiques et des villages qui renferment de magnifiques retables ornés de peintures gothiques, outre de nouveaux clochers mudéjars aux spectaculaires décorations en briques.

Le royaume des grues
Un intéressant patrimoine naturel se joint au patrimoine artistique et historique de la région. Nous pouvons mentionner par exemple Gallocanta, un lieu privilégié de refuge et de nidification des oiseaux migrateurs, particulièrement des grues. Chaque automne et au début du printemps, ces oiseaux arrivent par milliers dans des groupes bien organisés pour se reposer lors de leur pèlerinage entre le nord de l’Europe et les chaudes terres de l’Estrémadure et de l’Andalousie. Il existe un centre d’interprétation de la lagune ainsi que des circuits balisés et des miradors facilitant leur observation.

Déserts plein d’histoire
Fuendetodos est le village le plus fréquenté de la région, grâce à la présence du souvenir de son habitant le plus illustre, Francisco de Goya. La maison natale du peintre est conservée, et un musée de la gravure a été créé, où une partie de son impressionnante œuvre graphique est exposée. Par ailleurs, des ateliers ont été ouverts, ainsi que des salles d'exposition accueillant des expositions au prestige international. Cependant, Goya n’est pas le seul représentant du patrimoine de la localité. Les puits de glace, servant à conserver de la glace pour faire face aux longs mois d’été, sont fréquents aux alentours, ainsi que des chemins balisés pour les aventuriers à pied ou à bicyclette.
La ville actuelle de Belchite, important centre de production d’huile, est très récente. Le vieux village fut abandonné à la suite de la Guerre civile. Non loin de là, des restes celtibériques et romains ont été retrouvés, ainsi que dans les localités voisines d’Almonacid de la Cuba et d’Azuara. À Almonacid de la Cuba, il est toujours possible d’admirer les pierres de taille d'un solide barrage romain, alors que la Malena se trouve à Azuara : il s’agit d’une riche ville de l’époque impériale aux dimensions surprenantes et aux mosaïques originales décrivant des scènes mythologiques.
Ce circuit peut terminer comme il a commencé, par une promenade à travers des villages animés dont la principale référence visuelle sont les splendides tours mudéjares de leurs églises paroissiales, telles de fiers phares isolés dans l’immensité de la steppe.

Version imprimible

  Descárgate el mapa

Des bureaux de tourisme


Belchite

Oficina de Turismo de Belchite • C/ Becú, 2 • T. 976 830 771 / 646 262 921
/ www.belchite.es/turismo/visitas


Daroca

Oficina de Turismo de Daroca • Mayor, 44 • T. 976 800 129
ofdaroca@comarcadedaroca.com / www.comarcadedaroca.com


Fuendetodos

Oficina de Turismo en Fuendetodos • Museo del Grabado de Goya. c/ Zuloaga, 3 • T. 976 143 830
goya@dpz.es / www.fundacionfuendetodosgoya.org


Gallocanta

Oficina de Turismo en Gallocanta • Ctra. Gallocanta-Berrueco (Dentro del Centro de Interpretación) • T. 976 803 069
ofgallocanta@comarcadedaroca.com / www.comarcadedaroca.com


Muel

Taller-Escuela Cerámica de Muel • Ctra. de Valencia km. 468 • T. 976 145 225
ceramuel@dpz.es /


Cariñena

Oficina de Turismo de Cariñena • Avda. Ribo Lahoz, 2 • T. 976 620 897
turismo@carinena.es